Ma Sleeve "Pourquoi" et "Comment"?

Avant/Aprés

il y a deux ans après la naissance de babyboystwo j'ai pris la grande et effrayante décision de me faire opéré pour la perte de poids je ne supporté plus mon corps je n'avais déjà pas perdu mes kilos de grossesse de babyboyone.

Et pourtant j'ai essayé de nombreuses méthode de régime. Chaque fois cela me faisait prendre encore plus de poids. j'était arrivé au poids très critique de 89 kilos au plus haut durant ma grossesse et j'était redescendu a seulement, 87.8 kg trois mois après mon accouchement. je ne fait qu'un mètre quarante huit je ne suis pas très grande. je m'habille dans la taille 48.

Lorsque je me regarde dans le miroir je me déteste je ne supporte plus de me voire je me dégoûte.

Les recherches de prise en charge:

j'ai donc épluché le web pour trouver le meilleur chirurgien qui opéré dans le publics une telle opération coûte chère je ne pouvais pas financièrement me le permettre.

je rentrait dans tout les critères de prise en charge de la sécurité social * un indice de masse corporelle (ou IMC) > 40 kg/m², ou > 35 kg/m² avec une complication associée (moi c'était arthrose du dos et pied plat dû au surpoids) * âgées de 18 à 60 ans * n’ayant pas de contre-indication d’ordre psychologique ;qui ne présentent pas de risque opératoire particulier.

Cette intervention chirurgicale ne peut être envisagée que si la personne a tenté, sans succès, de perdre du poids grâce à une prise en charge médicale spécialisée de plusieurs mois (avec suivi diététique, activité physique et prise en charge psychologique).

Le choix du Chirurgien:

j'ai donc décidée de me faire opérer par le Docteur Halabi Maen Chirurgien Bariatrique à L’hôpital de Sens (89). il a fallu quatre mois d'attente pour obtenir un rendez vous en consultation public. et un courrier de mon médecin traitent demandant une chirurgie de l'obésité présentant tout les critères de prise en charge IMC, complication etc...

Le 1 er rendez vous:

le Dr ma présenté tout les type d'opération possible pour la chirurgie de l'obésité:

- L'anneau gastrique (qu'il ne pratique pas a cause de fort taux de rejet)

- Le Bypass qui consiste a raccorder directement l'intestin à l'oesophage et donc supprimé le passage par l'estomac. (il me trouvait trop jeune pour cette opération car celas signifie prendre des vitamines et complément alimentaire a vie)

- La Sleeve consiste a diminuer la taille de l'estomac.

Ensuite il ma prescrit des examens pour connaitre mon état de santé général.

- Prise de sang

- TOGD

- Électrocardiogramme

- Bilan pulmonaire et contrôle de l’apnée du sommeille

- Scanner

- Echographie de l'estomac

- Fibroscopie avec prélèvements

- Suivi psychologique

- Suivi diététique

Le 2 éme rendez vous:

il a eu lieu quatre mois plus tard je lui ai donc remis l'ensemble des résultats de mes examens. Il ma donc annoncé que mon état physique et psychologique me permettais de subir l'intervention.

Il est très content car grâce au suivi diététique j'ai déjà perdu sept kilos durant ces quatre mois.

Il ma donc proposé de m'opérer le mois qui suivait le 14 décembre 2017.

l'Anesthésite:

Avant l'opération vous devais rencontrer l’anesthésiste qui va contrôler que vous pussiez être anesthésier sans complication, pour moi pas de soucis.

le jour j:

l'avant:

j'était a jeun depuis la veille minuit. j'était très stressé et avait très peur.

Mais toutes l'équipe médicale ma rassuré et au moment de m'endormirle  Dr Halabi ma tenue la main et ma caressé les cheveux jusqu’à ce que je m'endorme.

l’après:

en salle de réveil j'avais très froid et je me suis senti très vite mal a l'aise quand je me suis aperçu que j'était nu sous le drap.

Mais je me sentais trop mal, des nausées et une très grande douleur et des crampes d'estomac dû à la faim.

les infirmières mon mis une soufflerie chauffante pour me réchauffer et donné des antidouleurs et anti-vomitifs pour me soulager.

j'ai comaté toute la fin de journée et la nuit j'ai aperçu une aide soignante venir me nettoyer et puis plus rien de nouveau.

le lendemain:

il vous lève du lit et vous emmène au toilette très rapidement.

Vous n'avait toujours pas mangé ni bu depuis l'avant veille minuit, j'ai toujours très mal car j'ai très faim.

Mais vous ne pouvais toujours pas manger tant que vous n'avez pas passé un TOGD qui va permettre de contrôler qu'il n'y a pas de fuite au niveau des suture de l'estomac.

Vous devez boire un liquide immonde alors que vous avez faims soif et mal très mauvais moment a passer surtout que je me sentait encore nauséeuse et dans le coton.

Pas de fuite je peu donc mangé des yaourts et compote seulement quelque cuillères. mais j'avais trop mal et n'arrivé pas a manger le TOGD m'a rendu malade, j'ai attendu de longue heure avant de pourvoir rentrer chez moi.

En rentrant je me suis mise au lit et je suis resté couché jusqu'au lendemain une infirmière et venu me faire ma piqûre.

Je n'arrivais pas à manger et a boire chaque fois je vomissait et celas était très douloureux.

Jour 2:

je me sens déjà mieux les effets de l'anesthésie se sont dissipé et ceux du TOGD aussi.

Je mange quelque cuillères de yaourt qui passe mieux que la compote trop acide.

je passe une grande partie de la journée a dormir.

Jour 3 :

je mange mieux plusieurs cuillères d'affilé et je me lève je m'installe dans le canapé pour être avec ma famille, je me lève pas beaucoup et j'ai encore mal au niveau des sutures.

Mes parents sont venu s'occuper de mes enfants car je ne peut pas m'occupé d'eux je n'ai pas le droit de les porter babyboytwo a presque un an mais ne marche toujours pas.

Alors il sont venu sans occuper pour moi.

Jour 4:

toujours des yaourts j'ai définitivement arrêté les compotes mais maintenant j'ai le droit de manger des aliments mixé en purée. je mange les mêmes plats que ma mère prépare pour babyboytwo. Les infirmières passent comme tout les jours faire mes pansements et mes piqûres.

Ce jours la on a était marcher avec ma mère pas très longtemps mais prendre l'air ma fait du bien.

J'ai ensuite était marcher tout les jours et faire mes courses comme avant.

Jours 10:

je commence a remanger des morceaux mais celas est encore douloureux et je vomis régulièrement.

j'ai déjà perdu 8 kilos et je m'habille en 42.

Ma mère ma offert une robe pour noël car tout mes vêtements sont déjà trop grand.

Mois 5:

Je me sens mieux j'ai perdu environs 35 kilos et m'habille en taille 38.

je remange normalement mais en toute petite quantité. je n'arrive pas a atteindre le maximum des quantités demandé mais je n'ai pas de carence et je me sens en forme.

Mais j'ai beaucoup de mal à m'accepter je ne me reconnais pas dans le miroir je ne sait plus qui je suis.

C'est a ce moment la que le suivi psychologique est très important.

Mois 9:

j'ai perdu plus de 40 kg je suis en dessous de l'objectifs des 1 ans et j'ai perdu la totalité de mes kilos en trop, je m'habille en XS.

Je me sens pour la première fois depuis très longtemps belle!

Je suis pleine de vie et je me sens complètement heureuse.

il est claire que quand j'entend "a oui c'est a la mode" ou "tu n'a pas de mérite tu tes fait opéré c'est facile". Non! ce n'est pas facile, j'ai tout autant de mérite que les personnes qui perde du poids par d'autre méthode.

Je ne mangerais plus jamais de grosse quantité, je ne boirais plus soda ou autre boisson pétillante.

Je suis perpétuellement dans la frustration de la limite de mon estomac parfois j'aimerais bien en reprendre sa me ferais envie ou je prendrais bien un peu de dessert.

Mais je ne peut pas au risque de me faire mal je suis obligé de prendre des cachets tout les jours pour les brûlures d'estomac, au risque de terrible douleur en cas de non prise.

Je ne peut pas boire en mangeant.

Tout celas ce sont des choses que je devrais vivre toute ma vie j'en ai fait le choix et je ne le regrette pas mais non ce faire opérer ce n'est pas facile est pas sans conséquence.